Massages autorisés à partir du 8 juin

Bien chers tous,

J’espère que nous allons tous au mieux de ce qui est possible pour chacun en cette période si particulière.

Nous, praticiens en massage assis, messagers du bien-être, du respect, de l’écoute, du réconfort, sommes très heureux de pouvoir (enfin!) reprendre nos activités le 8 juin en prenant soin de veiller à la sécurité de tous.

L’ABPMA a réfléchi aux mesures sanitaires et sécuritaires autour de notre pratique spécifique du massage assis. Vous trouverez  le fruit de cette réflexion ici:  ABPMA – Recommandations mesures hygiènes. Ces recommandations sont inspirées des nombreuses propositions déjà entendues, lues et suggérées par bon nombre de personnes du métier et par les représentants du service de sécurité national. Elles évolueront certainement en fonction des connaissances du virus et de la mise en pratique sur le terrain. N’hésitez pas à partager vos avis et expériences. Merci à Nathalie Deleu, notre secrétaire, d’avoir rassemblé toutes ces informations pour créer et finaliser ce document.

Je souhaite aussi porter notre attention vers une autre réalité, celle de l’Economie. Une Economie en grand déséquilibre suite à cette crise incitera peut-être certains à pousser des coudes pour sa survie. Je souhaite rappeler que l’ABPMA soutient des valeurs notifiées dans une charte que nous avons tous signée en tant que membres et dans laquelle la notion éthique et solidaire dans ce « marché » du massage qu’est le nôtre nous rappelle les valeurs d’un « vivre ensemble » où l’écoute, l’attention, le respect, le non-jugement, la liberté d’expression permettent l’échange, la créativité et l’accord possible dans un groupe.

Nous sommes chacun, aussi « mini fourmi » sois-tu, sois-je, une part précieuse d’un ensemble que je crois magnifique. Une multitude d’idées foisonnent nos esprits pour un « GO – NOW » constructif, attentif, bienveillant capable de surfer sur les vagues de la vie.

Notre engagement dans la bonne santé de notre monde est précieux.

Avec Espérance et humilité, je vous souhaite le meilleur.

Nathalie Boulanger pour l’ABPMA

Ethique et sécurité